Articles d’actualité sur le Webmarketing : Questionnaires, fiches conseil, dictionnaire Webmarketing.

La SERP ou Page de résultats

SERP est l’acronyme pour « Search Engine Results Pages ». Ce sont les pages de résultats des moteurs de recherche.

 

Ainsi, sur la page de résultats de Google, vous trouverez :

  • Des liens organiques issus d’un référencement naturel (SEO)
  • Des liens sponsorisés issus d’une démarche de positionnement publicitaire, ou positionnement payant (SEA)

Détail en image de la SERP Google

SERP Google en détail

Comment choisir et déposer un nom de domaine ?

Le choix d’un de domaine fort pour votre site est fondamental dans le cadre d’une stratégie webmarketing. Il n’est donc pas à prendre à la légère !

 

Pour que les internautes puissent accéder à votre site, il faut que ce dernier ait un nom de domaine. Ce nom de domaine est un identifiant unique qui va permettre à tout le monde de connaître votre site et d’y accéder.

Stratégie de marque VS Stratégie de mots clés ?

Au moment de choisir votre nom de domaine, il vous faudra choisir entre 2 stratégies :

  1. La stratégie dite « de marque » avec un nom de domaine basé sur un mot « original » (ex : www.blue-bee-land.com)
  2. La stratégie dite « de mots clés » (ex : www.tutoriels-webmarketing.com) qui vous permet de glisser un certain nombre de mots clés pertinents dans votre nom de domaine. Cette dernière est nettement plus intéressante en terme de référencement naturel (SEO).

En réalité, aucune des deux stratégie n’est meilleure que l’autre. C’est un choix à faire : il s’agit pour vous de choisir entre 2 positionnements stratégiques d’entreprise qui n’ont pas les mêmes conséquences. La 1ère vous pénalise -un peu- en terme de référencement naturel mais vous permet de construire une réelle identité pour votre marque.

La 2ème est meilleure en terme de référencement naturel mais moins pertinente au long terme pour les entreprises qui souhaitent se construire une image solide. Bref, tout ça est une affaire de choix !

Règles typographiques du nom de domaine

  • Si vous choisissez une stratégie de mots clés, privilégiez un nom de domaine comprenant une combinaison de mots clés en relation avec votre activité et votre localisation géographique.
  • Pour ce qui concerne les noms composés ou les expressions clés, privilégiez le tiret en tant que séparateur (-). Ainsi, il vaut mieux choisir « location-appartement-marseille » plutôt que « location-appartement-marseille », qui serait considéré comme un seul mot par le moteur.
  • Le choix de l’extension .com, .fr, ou .org etc. dépend de l’accessibilité internationale de votre site et de votre activité.
  • Attention, pour le libellé, vous ne devez pas utiliser d’espaces, de caractères accentués et de caractères spéciaux (?, %, $, +…). Vous ne pouvez qu’utiliser les lettres de A à Z, les chiffres de 0 à 9 et le tiret (sauf en début ou en fin de nom).
  • Le nom de domaine doit comporter entre 3 et 63 caractères.
  • De plus, les noms de domaine ne prennent pas en compte les majuscules, tout s’écrit en minuscules.

Comment déposer un nom de domaine ?

Une fois choisi, il faut « déposer » le nom de domaine, c’est-à-dire l’acheter, à condition qu’il soit libre bien sûr. C’est l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) qui est chargé de gérer les noms de domaine. Pour déposer votre nom de domaine, adressez vous à un des prestataires agréés de l’ICANN.

Vous pouvez tester la disponibilité du nom de domaine choisi ici : ovh.com

Les principaux Indicateurs de Performance (KPI) du E-commerce

KPI est l’acronyme de « Key Performance Indicator ». Il s’agit des indicateurs indispensables à suivre dans le cadre d’une stratégie E-commerce. En voici les principaux.

 

Étudier ces KPI est fondamental pour un site E-commerce, car cela vous permettra de proposer des pistes d’optimisation solides car basées sur l’analyse des statistiques réelles de vente. Google Analytics est un des outils de WebAnalytics qui permet de visualiser les statistiques du commerce électronique. C’est aussi le plus connu et le plus utilisé car entièrement gratuit et assez simple à mettre en place.

Le taux de conversion

Le taux de conversion est le rapport entre le nombre de ventes et le nombre de visiteurs. Il se situe en moyenne entre 1 et 3% sur l’ensemble des sites e-commerce. Mais pour la majorité des boutiques en ligne, 0,5% est plus proche de la réalité…

Cette situation est souvent dû à une absence d’analyse de ses données statistiques, ou bien encore à la non-prise de conscience de l’importance de points essentiels (photos, ergonomie, SEO etc.)

Le taux de rebond

Il correspond au temps que l’internaute va passer sur votre site Internet.

Un rebond est comptabilisé si l’internaute arrive sur le site et repart dans un délai très bref de l’ordre de quelques secondes. C’est-à-dire que l’internaute est venu et est reparti de suite…

Plus le taux de rebond de votre site est élevé et plus celui-ci est considéré comme de mauvaise qualité.

Le taux de refus

Le taux de refus représente les visites (hors rebond) qui ne démarrent pas de processus de commande. Le taux de refus (+/- 90%) est élevé quelque soit le secteur d’activité.

Il indique que de nombreuses visites ne viennent pas sur les sites uniquement pour acheter mais également pour s’informer en vue d’un achat qui se concrétisera peut-être via un autre canal : catalogue, magasin…

Le taux d’abandon

Le taux d’abandon représente le rapport entre les internautes qui ont effectué l’achat et ceux qui ont abandonné leur processus d’achat. Tout se passe ici dans le tunnel de commande.